Les États-Unis font voler en éclats l’accord de Paris

Ce titre n’est pas tout à fait exact, puisqu’il est devenu clair que les autres pays continueront à remplir leurs obligations concernant l’accord sur le changement climatique. Des pollueurs importants tels  que l’Europe et la Chine ont même renforcé leurs engagements.

 

Qu’est-ce que c’est déjà, l’accord de Paris?

 

Le 12 décembre 2015, 150 chefs de gouvernement se sont engagés à lutter contre le réchauffement de la planète. L’objectif est de limiter la température moyenne de la Terre à 15,5 °C, c’est-à-dire à deux degrés au-dessus de la température au 19e siècle. Aujourd’hui, on est à 14,5 °C.

 

Pour atteindre cet objectif, les pays devront réduire la demande d’énergie au moyen d’une consommation plus efficace. Avant tout, ils doivent consommer moins de pétrole et de charbon. La combustion de ces matières émet beaucoup de CO2. Ce sont ces émissions qui font que les rayons du soleil restent plus longtemps dans l’atmosphère, entraînant un réchauffement de la surface de la terre.

 

Les alternatives au pétrole et au charbon consistent en l’énergie solaire, l’énergie éolienne, les centrales hydroélectriques et d’autres types d’énergie renouvelable. Le gaz naturel peut être une étape intermédiaire intéressante. Le gaz naturel est un combustible fossile qui émet 25 % de CO2 de moins que le pétrole et 50 % de moins que le charbon.

 

Pour atteindre les transformations nécessaires sur le plan de l’énergie, un Fonds pour le climat a été créé. Ce fonds financera des projets durables. Chaque année, 100 milliards de dollars seront versés dans ce fonds, avec l’intention d’augmenter progressivement ce montant. Au niveau national, des objectifs toujours plus ambitieux seront formulés. Une première évaluation collective est prévue pour 2023.

 

Investir dans les énergies renouvelables

 

Aujourd’hui, la protection du climat souffre de nouveaux revers. Cependant, une tendance irréversible d’investissements dans les énergies renouvelables se dessine. Malgré le pas en arrière que la décision des États-Unis représente, la volonté politique de soutenir ce secteur s’annonce de plus en plus puissante. Des protestations civiles, les recherches scientifiques, l’augmentation de la température et d’autres éléments encore donnent un message fort à la politique.

 

En tant que citoyens, nous pouvons contribuer en diminuant notre propre émission de CO2. Par le biais d’investissements, nous pouvons également envoyer un signal puissant. Beaucoup d’entreprises produisent déjà de l’énergie renouvelable  ou développent des technologies permettant de rendre cette énergie plus efficace. Ceci deviendra un thème d’investissement de plus en plus important. De surcroît, ces entreprises deviendront de moins en moins dépendantes d’aides publiques. Les coûts de production des projets d’énergie solaire et éolienne peuvent aujourd’hui presque concurrencer avec ceux des combustibles fossiles. Ainsi, les investissements massifs qui se font à présent dans les combustibles fossiles seront, lentement mais sûrement, orientés vers le secteur de l’énergie renouvelable.

 

Trump n’est qu’un passant

 

Aux États-Unis, le président n’est pas le seul à soutenir les combustibles fossiles. Une partie importante de l’économie américaine est en effet dépendante du secteur des énergies fossiles. Toutefois, il y a beaucoup d’indignation devant la décision de Trump.

 

Sur le plan éthique et politique, les États-Unis subissent des dommages. Les futurs décideurs chercheront à se rapprocher essentiellement des pays qui progressent sur le plan de la protection climatique.

 

Argenta continue sans faiblir à investir durablement. Nous nous centrons plus que jamais  sur les énergies renouvelables. Nos entreprises qui ne sont pas actives dans le secteur de l’énergie doivent également réduire leur consommation. De telle façon, nous pouvons diminuer l’offre et la demande des combustibles fossiles. Nous continuons à croire dans un meilleur avenir pour notre climat, et il y a plusieurs possibilités pour stimuler ce processus.

 

Nos agents peuvent familiariser les investisseurs avec cette matière.