Question du mois: choisir des actions de valeur ou des actions de croissance?

Un client nous a demandé récemment quelle est la différence entre les actions de valeur et les actions de croissance. Matthieu De Coster, gestionnaire de produits d’investissement, fournit plus d’explications sur cette différence et sur la vision d’Argenta à ce sujet.

 

D’où vient la nomenclature?

Les actions de valeur ou actions « value » sont des actions de sociétés sous-évaluées par rapport à la moyenne du marché. Cette évaluation est calculée à l’aide du ratio cours/bénéfices ou d’un autre paramètre. Les actions du second groupe sont appelées « actions de croissance ». Les bénéfices utilisés dans les paramètres de valorisation sont les bénéfices de l’année écoulée ou ceux prévus pour l’année à venir. Dans le cas de sociétés pour lesquelles une forte croissance est prévue, on sera prêt à payer plus aujourd’hui que pour les autres sociétés. C’est la raison pour laquelle le rapport cours-bénéfice de ces sociétés est plus élevé et qu’il est question d’actions de croissance.

 

Les actions de l’industrie automobile occidentale sont typiquement moins valorisées que les valeurs des secteurs à haute technologie. Il est en effet impossible de prévoir une nouvelle expansion économique dans ce domaine étant donné que tout un chacun possède déjà une voiture.

 

Évolution historique

Vous trouverez, ci-dessous, une image illustrant les actions de croissance et les actions européennes de valeur. Sur le long terme, les actions « value » ont affiché de meilleurs résultats, mais les rôles se sont inversés ces 6 dernières années.

 

La raison précise pour laquelle les actions de croissance affichent de moins bons résultats sur le long terme n’est pas déterminée. Cependant, une projection trop positive des prévisions de croissance peut déjà expliquer en partie ces résultats. Les sociétés qui connaissent une forte croissance frappent l’imagination, car elles ouvrent de nouveaux marchés ou commercialisent de nouvelles technologies. Le moment où ces sociétés deviennent trop chères et que le risque de désillusion est plus élevé que la possibilité de surprise positive est dès lors fréquemment dépassé. La conséquence en est un rendement inférieur pour les actions de croissance.

 

Ces dernières années, nous sommes confrontés à une croissance économique faible. Les sociétés qui sont encore parvenues à se développer dans ces circonstances ont fortement été récompensées par les investisseurs. Les actions « value » sont apparues plus sensibles aux conditions de faible croissance. Les secteurs industriel, financier et des matières premières comptent désormais principalement parmi les actions de valeur. Nous savons que certains facteurs macroéconomiques (offre et demande, réglementation) ont dérangé ces secteurs. Il est impossible de prévoir un point de basculement.

groei-of-waardeaandelen-grafiek

Source: Thomas Reuters Datastream

 

Dans les 2 graphiques ci-dessus, la ligne rouge représente l’évolution boursière des actions de croissance et la ligne bleue, celle des actions de valeur. Le premier graphique montre que l’évolution à long terme depuis 1975 des actions de valeur est beaucoup plus positive. Selon le deuxième graphique, les actions de croissance ont au cours de ces 6 dernières années réalisé une meilleure performance en Bourse que les actions de valeur.

 

Actions « value »: « Value trap » ou opportunité?

Les actions sous-évaluées se sont, en général, avérées de bons placements d’un point de vue historique. Toutefois, rien ne garantit qu’une action déterminée est un bon investissement malgré une sous-évaluation. Les sociétés qui rencontrent des problèmes juridiques, perdent des clients, voient leur renommée ternie… n’offrent pas de brillantes perspectives d’avenir. Néanmoins, elles peuvent encore être sous-valorisées parce que les bénéfices engrangés sont utilisés à la place des bénéfices escomptés ou parce que les analystes n’ont pas encore bouclé leur prévision. Dans ce cas, on parle de « value trap ».

 

Même les sociétés cycliques qui se trouvent dans une phase d’expansion économique et ont, par conséquent un faible ratio cours/bénéfices, constituent parfois un value trap. En effet, les investisseurs ne tiennent pas toujours compte des sept années de vaches maigres qui pourraient suivre.

 

Comment Argenta gère-t-elle cela dans la sélection des actions?

« Les spécialistes en investissement d’Argenta ne voient pas les entreprises à travers le prisme des actions de valeur opposées aux actions de croissance. » Pour la gestion des fonds, ils effectuent leur sélection sur la base de ce que l’on nomme, dans la littérature spécialisée, la qualité. Et la qualité comprend également, outre d’autres paramètres, l’évaluation et la croissance des bénéfices. Les sociétés qui combinent une faible valorisation à une forte croissance des bénéfices recevront une très bonne note de qualité. Les actions des sociétés dont le cours est mieux coté, mais qui connaissent une très forte croissance, peuvent obtenir une note de qualité supérieure à la moyenne et, ainsi, se retrouver dans notre mire. Nous analysons donc tous les éléments de manière relative et les sociétés sont admises dans nos fonds, non pas parce qu’elles constituent une action de valeur, mais parce qu’elles représentent un investissement prometteur sur toute la ligne.

 

Pour en savoir plus sur les différentes formules d’investissement, contactez votre agent Argenta. Sur la base de vos besoins et souhaits, il vous aidera à trouver la formule qui vous convient le mieux.

 

 

Disclaimer

Ceci est une publication de la SA Argenta Banque d’Épargne, un établissement de crédit réglementé par la BNB (Banque nationale de Belgique) et la FSMA (Autorité des services et marchés financiers).

Cette publication n’est pas une « recherche en investissements » telle que visée à l’Arrêté royal du 3 juin 2007 portant les règles et modalités visant à transposer la directive concernant les marchés d’instruments financiers, ni une recommandation d’investissement. Comme il s’agit d’informations publicitaires, les dispositions légales pour promouvoir l’indépendance de la recherche en investissements ne sont pas d’application. Il n’est pas garanti que les scénarios, les risques et les prévisions proposés reflètent les attentes du marché, ni qu’ils deviennent réalité. Les prévisions sont uniquement indicatives. Les informations contenues dans cette publication sont générales, purement informatives et susceptibles d’être modifiées. Elles constituent l’analyse de l’auteur à la date mentionnée.